HIVER 2013

Drapés exagérés pour les manteaux et tailleurs. Sur les jupes allongées, les coupes circulaires repoussent volume et mouvement vers l’avant, créant une silhouette dynamique. Les lignes sont brisées, réorientées. De fines rayures en stretch double-face épousent le contour du corps, offrant de la douceur aux pièces structurées en bleu nuit, noir et charbon. Les casquettes de baseball en feutre et un manteau cocon améthyste en bouclette compacte procurent un sentiment de protection réconfortant.

Une veste denim en tartan aiguilleté adresse un clin d’œil à l’esprit garçonne. Quelques couleurs flashy, violet, aubergine et améthyste, cristallisent une approche plus naturelle, quand l’imprimé “papier-peint arraché” en satin de soie lavée dévoile quelques bribes du passé. Des inserts de dentelle élaborés apportent une transparence ludique aux robes-sweats juvéniles… La soie dévorée prodigue une énergie sensuelle au volume maîtrisé, froncé à la taille.

Les pièces du soir s’inscrivent dans la tradition du tailoring britannique. Avec des revers repositionnés de manière à sculpter le corps. Les volumes exagérés font basculer l’équilibre de la silhouette vers l’avant, en soie duchesse et jacquard de soie cloqué délicat, ivoire et noir.

De solides bottines et chaussures, aux semelles biodégradables à sculptures profondes, assoient la silhouette dans des nuances de cacao, graphite et noir rehaussées de zips logo dorés. Les escarpins portent des talons aiguilles sculpturaux facettés et des plateformes en bois issus de filières durables : ronce de sycomore grise et blanc cassé, et ronce de madrona camel naturel. Les nouveaux sacs à main Beckett se plient, s’emballent à plat. Quant aux sacs et pochettes “boîtes”, conçus en bois stratifié écologique décliné dans trois coloris, ils sont proposés en chêne brun, et dans des finis rayés. Certains modèles, en noir métallisé, se modèlent à loisir, pour un effet froissé.